Réveillons la prière … et le monde !

DSC04723  DSC04670

Pour la troisième édition de « Réveillons la prière! », nous avions repris la même formule: cathédrale de Lille, 18h30-1h, un espace prière, l’adoration eucharistique, des confessions, un espace de discussion, un verre de chocolat chaud, des brioches roumaines et des offices (vêpres et vigiles). Cette année, nous avons eu la joie d’avoir parmi nous trois petites sœurs de l’Agneau du petit monastère de Béthune qui nous ont aidés à animer la soirée et à accueillir les passants. Il y avait aussi un frère venu de Belgique et des laïcs dominicains. En « off », une raclette party en sacristie… A minuit, un Gloria, une coupe de mousseux et une dernière prière de la nuit.

Que dire? des rencontres simples, souvent profondes, peu viennent par curiosité mais beaucoup avec des attentes. Des personnes seules venues chercher un peu de compagnie et une oreille attentive, des familles qui voulaient commencer l’année différemment, des étudiants qui voulaient mettre la nouvelle année sous le signe du Christ. Et la foule des passants du seuil, du parvis. J’ai été très marqué cette année par tous ceux qui se tenaient sur le seuil, juste à l’entrée du grand portail principal de la cathédrale, les yeux grand ouverts, visiblement intéressés mais n’osant pas franchir le pas, s’engager dans cette maison de Dieu où ils se sentent mal à l’aise, attirés,… peut-être en danger, danger de ne pas pouvoir revenir en arrière, comme appelés par Dieu. Leur démarche ne nous appartient pas mais nous sommes bien là pour nous tenir sur le seuil, non pas comme des chiens de garde mais comme des veilleurs qui tendent la main. Parfois, le pas est franchi et une discussion débute… et dure longtemps. Le temps ne nous appartient pas, chacun doit se préparer, à son propre rythme.

Espérons que, comme le demande le Pape François, nous n’ayons pas seulement réveillé le monde par les cloches tonitruantes de minuit mais que nous ayons éveillé, dans quelques cœurs, une semence qui surgira au printemps de cette nouvelle année. Il y a un temps pour semer et un temps pour récolter.

France 3 Nord-Pas-de-Calais a réalisé un reportage sur le réveillon de la nouvelle année sur lequel nous apparaissons. A regarder sur ce lien.

Publicités
Cet article a été publié dans Apostolat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.