Des frères licenciés… ?

Parmi les frères qui terminent cette année leur séjour lillois, deux vont quitter la capitale du Nord avec un diplôme de licence canonique en poche. Il s’agit d’un diplôme spécifique à la théologie qui peut être obtenu après 2 ans d’études de philosophie et 5 ans de théologie. Les frères concernés, Bernardas et Marc, avaient en effet déjà effectué un parcours en théologie avant d’entrer dans l’Ordre ce qui leur a permis d’accéder plus rapidement à ce diplôme.

Pour l’obtenir, il faut rédiger et soutenir un mémoire, dans un domaine théologique auquel on s’intéresse plus particulièrement. Les sujets abordés montrent bien la diversité des centres d’intérêt des frères. Ainsi, le travail du fr. Bernardas s’intitule « Le plaisir sexuel comme « lieu de grâce » dans le contexte des transformations et des enjeux contemporains de l’institution familiale ». Il montre que d’un point de vue théologique, il faut considérer que la foi en Jésus Christ est une force équilibrante pour la sexualité et pour l’institution conjugale. Grâce au sacrement, elle préserve les époux du centrement sur eux-mêmes et les ouvre au langage de la communion et au don total de soi chez les époux.

Le fr. Marc pour sa part, s’est penché sur l’« anthropologie chrétienne : émergence, information et  résurrection » pour montrer qu’il est possible de rendre compte, de manière chrétienne, de la personne humaine et de sa résurrection dans une philosophie de l’esprit émergentiste et qu’il pouvait être intéressant de souligner le rôle central de la notion d’information, dont la préservation peut être considérée comme un élément garantissant l’immortalité de la personne.

Publicités
Cet article a été publié dans Études. Ajoutez ce permalien à vos favoris.