En auto-stop pour Bologne

Bologne0Ils sont 4 frères étudiants de notre couvent de Lille : Albert, Emmanuel, Jean-Baptiste et Charles. Ils ont osé se lever dimanche dernier pour assister à la messe à 5h30 du matin (célébrée par leur père-maître qui fut tout aussi courageux), puis commencer à 6h45 deux journées de stop en habit (car c’est bien connu les habits, “ça sert d’auto”). 1216 km à parcourir !… 1216, ça ne s’invente pas, c’est l’année où est né l’Ordre des Prêcheurs, les Dominicains. 1216 km mais pour aller où, nous direz-vous ? À Bologne, près du tombeau de saint Dominique. Avec dans leurs sacs à dos, dans leurs âmes et dans leurs mains, une neuvaine pour les vocations et un gros paquet d’intentions de prière des retraitants de Carême dans la Ville.

Comme des émissaires, ils sont allés déposer et confier à notre père Saint Dominique, à travers toutes ces intentions, la communauté des 63 000 membres de Carême dans la Ville. De Dominique, en effet, l’on dit que “Dieu lui avait donné une grâce spéciale envers les pécheurs, les pauvres, les affligés :il en portait les malheurs dans le sanctuaire intime de sa compassion”. Quoi de plus normal alors que de porter à Dieu par son intercession toutes les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses de notre monde. Et rendre grâce aussi pour tous les fruits de Retraite dans la Ville depuis 10 ans.

(article initialement publié sur le blog de Carême dans la Ville)

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.